News
  • MARATONA DI ROMA 2015 OFFICIAL TEE / 06-10-2014

      Here 2015 Rome Marathon  official Tee !!Technical fabric and NB DRY technology user for the Marathon Tee, 100% dry cotton T-shirt for all RomaFun ...

  • THE MOBILE VERSION IS ONLINE! / 01-07-2014

    Maratonadiroma.it for mobile is now online!Thanks to the graphics optimized for smaller screens, you can now type maratonadiroma.it, access to the pages of the ...

  • 2015 MARATONA DI ROMA FIRST FEE DEADLINE ON JUNE 30th / 12-06-2014

    Monday, June 30th sign the end of the first registration phase to the 21^ Maratona di Roma to be held on March 22nd, 2015. The EUR 50 fee is by far the lowest ...

Histoire

 

INTRODUCTION
Du début du XX ème siècle jusqu’à présent, à travers les routes  et sur les places de la Ville Eternelle, on a vu la présence de certains mythes de la course comme Dorando Pietri, le 2 avril 1906  qui triompha à l’arrivée de Place de Sienne dans Villa Borghèse offrant le grand athlète émilien à des bains de foule  enthousiastes. Le défi de Abebe Bikila, qui pieds nus, s’envola sur la Via Appia Antique éclairée comme si c’était en plein jour pour arriver vainqueur sous l’Arc de Constantin pendant le Marathon Olympique de 1960. L’autre légende est le kényan-japonais Douglas Wakiihuri: le 6 septembre 1987 il deviendra  champion du Marathon devant Ahmed Saleh et Gelindo Bordin.

1995
Le 12 mars 1995 le Marathon de Rome reprend avec une nouvelle organisation. Ce sera le Marathon de l’éthiopien  Turbo.. Bien au delà de la ligne d’arrivée de la moitié, il court à des rythmes insensés. Les prévisions pronostiquent  un temps final de 2 heures et 6 minutes. Et là il s’écroulera. Ce sera alors  un autre éthiopien Tadesse,  qui remportera la victoire devant le tanzanien Ikaji et l’autre éthiopien Jillo. Femmes : c’est l’Este européen qui domine dans cette catégorie Elena Sipatova (Russie) su Sklyarenko (Ukraine).

1996
De nouveau l’Ethiopie. Et le mythe de Bikila retentit :  comme le soldat de la garde nationale qui triompha à Rome pendant les Jeux Olympiques de 1960, le soldat Moges Taye remporte la compétition masculine alors que sa compatriote Fatuma Roba, militaire elle aussi battra Ornella Ferrara au 21° kilomètre et remportera la course

1997
Troisième Marathon et troisième éthiopien vainqueur.  Dube Jillo, troisième en 1995, au 30 ème kilomètre, il dépassera tout le monde, y comprise son compatriote Moges Taye, et s’en ira. Parmi les femmes, s’imposera l’estonienne Jane Salumae: énième  championne de l’ex-URSS.

1998
L’Italie triomphe en 1998. C’est Stefano Baldini qui remportera la course avec meilleure performance mondiale. Tactique de course couverte, caché jusqu’à la 35°, et en 2:9.33 il fera fuir les Africains du Nord. Femmes : extraordinaire succès de notre athlète nationale Franca Fiacconi.  Six mois plus tard, elle remportera aussi le Marathon de New York.

1999
C’est le tour du  Kenya: Philip Tanui, frère du célèbre Moses, il arrive à Rome en se déclarant  presque débutant (alors qu’en réalité il avait déjà couru le Marathon de Turin de 1995. Il essaye de se faire accepter en tant que meneur de course- et  à la fin il sera même vainqueur de la course. L’épreuve féminine aura les couleurs de l’Italie, Maura Viceconte battra l’estonienne Salumae au 21° kilomètre et gagnera.

2000  
Une édition vraiment spéciale. C’est l’Année du Jubilé, Rome et l’Italie sont concentrés sur cet évènement. La course aura lieu le 1er janvier. Départ à Place Saint Pierre en présence extraordinaire de Sa Sainteté le Pape Jean Paul II qui  accueillera la course et donnera le coup d’envoi. La course sera brillante pour les détenteurs de record mondial en cette période : c’est-à-dire les kenyans Josephat Kiprono et Tegla Lorupe.

2001
L’Italie de nouveau. Notamment dans la course des Femmes, remportée par Maria Guida. Parmi les hommes Ottavio Andriani fera tout pour être le premier de cette course mais sera battu  au sprint, pour  deux secondes de différence seulement par Henry Cherono.

2002  
Surprise dans la course féminine: remporte la course comme outsider Maria Cocchetti, 36 ans. Elle battra de 30 secondes l’éthiopienne Gadisse Edato.   De nouveau l’Afrique parmi les hommes: premier Vincent Kipsos du Kenya, suivi par Steven Matebo encore du Kenya et par Moges Taye d’Ethiopie.

2003
Gloria Marconi remporte à ses débuts les 42 km.  Pour la catégorie Hommes : c’est toujours Cherono qui s’impose : celui-ci s’appelle Frederick, il précède de dix secondes seulement Alberico Di Cecco, malgré les bons résultats de ce dernier.

2004
A la X édition plus 9.100 inscrits : nouveau record de participants italiens : et l’Italie domine. Ornella Ferrara gagne en  2:27.49 devant Bruna Genovese et Rosalba Console. Toutes les trois seront ensuite convoquées pour les Jeux olympiques d’Athènes.  Dans la catégorie Hommes : c’est Ruggero Pertile (2:10.12) qui remporte l’épreuve devant Migidio Bourifa. 2004 sera également l’année des athlètes handicapés, avec des champions venant de l’Europe entière : Les plus rapides seront les italiens Roland Ruepp et Daniela Rota.

2005
10.200 inscrits et nouveau record di participation. Ce sera Alberico Di Cecco qui gagnera avec  un formidable 2:08.02. Dans la catégorie féminine victoire incontestable de la Russe  Skvortosova (2:28.01). Dans la catégorie Handicapés remporteront la course l’hollandais Bruijn et la française Saladin parmi les handbikers, l’italien Porru et la paralympique Porcellato  parmi les paraplégiques et le parallympique De Vidi parmi les tétraplégiques.

2006
Au départ,  12.000 participants  provenant de 72 nations et, pour la première fois en Italie, plus de 10.000 athlètes arrivent Après deux ans de suite de victoire italienne, l’Afrique revient : c’est le kényan Mandango Kipkorir (2:08.38) qui remporte la course. Deuxième l’italien Daniele Caimmi. Vent de l’Est parmi les femmes: victoire de l’Ukraine Tetyana Hladyr avec 2:25.44.

2007  
De nombreux chiffres importants dans la 13ème Edition. Nouveau record italien d’arrivés, 11.985 (11.946 avec athlètes handisport). D’ailleurs 45 mille participants à la Manifestation non Compétitive Stracittadina Fun Run de 4 km. Les 42 km seront remportés  par surprise par le kényan Chelimo Elias Chemboi de 23 ans. La compétition féminine sera remportée par l’algérienne Souad Ait Salem (2:25.08). Record du monde pour la catégorie des non-voyants: l’italien Cionna triomphe avec un record  exceptionnel de 2:31.59.

2008  
Superbe Galina Bogomolova. Elle remporte l’épreuve en 2:22.53, meilleure performance depuis toujours sur le sol italien éliminant le précédent record de Margaret Okayo (2:24.59). Parmi la catégorie Hommes : un sprint parmi  trois kényans : Jonathan Yego Kiptoo brûle Philip Kimutai Sanga et termine en  2:09.58.  Prestation de niveau mondial parmi les handbikers : parmi les hommes, remporte l’épreuve Bruijn Roel, (1:18.12); et parmi les femmes Monique Van der Vorst, (1:19.40). Extraordinaire succès pour  la Manifestation non Compétitive Stracittadina Fun Run : 65.000 participants!

2009
Le Marathon de Rome devient le plus rapide d’Italie: le Kényan Kiptoo Koulum court comme un lièvre. Il impose un rythme élevé,  va plus  Levite, continue et se détache du peloton pour franchir la ligne d’arrivée en 2:07.17.  Le Kenya cannibale: derrière Kiptoo, 10 autres compatriotes. La compétition féminine est remportée par l’éthiopienne Firehiwot Dado en 2:27.08. Plus de 92. 000 à la ligne de départ y compris la Manifestation non  compétitive (environ 80.000): c’est un record di participation en Europe!

 

2010
Barefoot, 50 years later. Just like Bikila through the Constantine's Arch at the Olympic Marathon 1960, Ethiopian runner Siraj Gena wins the Rome Marathon 2010 with no shoes having taken them off 300 hundred metres before the finish. He clocks 2:08.39. Fully Ethiopian the women's podium, with Firehiwot Dado Tufa triumphing for the second year in a row (2:25.58). Around 100,000 runners in the two events (marathon and 4k): what a way to celebrate Bikila's 50th anniversary!

 

2011
It's the first IAAF Gold labelled Rome Marathon - another record edition, with 12,657 finishers representing 84 countries. After Gena in 2010, now it's Firehiwot Dado's turn to take the shoes off and win the women's race barefoot (2:24.13), in a celebration of her fellow countryman Abebe Bikila. The men's race goes to Dickson Chumba Kiptolo (2:08.45).

 

2012
Double kenyan victory in the 18th Rome Marathon. 24 year old Kenyan Luka Lokobe Kanda wins in 2:08.04, with the 34-year old Hellen Kimutai crossing the finish line in 2:31.11 winning the women's race. Kanda surged from the pack at the 30 km mark, and finished with the 3rd best time ever run in Rome. Almost no competition in the handbikers race: Alex Zanardi triumphes in 1.11.46 shaving more than 4 minutes from his own previous racecourse record (1:15.53, 2010).

 

2013
Ethiopian 30-year-old Getachew Terfa Negari wins the male race at the 19th Acea Maratona di Roma in 2:07:56, second best time for the eternal city race, beating the compatriot Girmay Birhanu Gebru, wich ran in 2:08:11. 
In the female competition, the best was the kenyan 36-year-old Helena KIROP in 2:24:40.
Ethiopian athlete Kassa Getnet Selomie was second in 2:25:15. The paralympic champion Alex Zanardi has won the handbike race at the 19th Maratona di Roma. After 1:12:15 the ex Formule 1 driver crossed the finish line. This is already his third victory on the streets of the Eternal city - in 2012 he even established the race record with a race time of 1:11:46. Mauro Cratassa and Saverio di Bari from Italy followed him on the third and second rank.

 

2014
The 20th Maratona di Roma set a new all-time record in any Italian sport event with 14,875 finishers (and 36 handbikers). In windy and rainy conditions, Ethiopia's 27-year-old Legese Shume Hailu won the men's race in 2:09:47. After a very fast start, Geda Ayelu Lemma dominated the women's competition. Although she got tired in the end, she passed the finish line in first place with a time of 2:34:49. The Italian paraolympic athlete Alex Zanardi dominated the handbikers' competition at the 20th Acea Maratona di Roma (1:12:36). With this result the former Formula1 driver even set the absolute record of four victories in the Roman competition.

 


Share Box